Le capiton, la fameuse peau d’orange, est l’addition de problèmes de lipides, d’eau et de fibrose. A bien comprendre pour mieux dégommer la cellulite.

UNE SURCHARGE EN LIPIDES

Au niveau de l’hypoderme, tissu le plus profond de la peau, des cellules – les adipocytes – stockent les lipides qui servent de carburant pour faire fonctionner l’organisme. Ces lipides ou acides gras, issu de l’alimentation, sont engrangés sous forme de triglycérides. Quand les apports alimentaires sont équivalents aux dépenses du corps, tout va bien. Quand ils sont supérieurs, il y a sur-stockage, les adipocytes augmentent de volume… Jusqu’à le multiplier par 100 ! Le panicule adipeux enveloppe et enrobe le corps en se localisant de préférence dans des zones que nous connaissons bien : le ventre, les hanches, les fesses…

UN PROBLÈME CIRCULATOIRE

L’augmentation de volume des cellules graisseuses comprime les vaisseaux et le circuit lymphatique. Il s’en suit une circulation ralentie. Les cellules et les tissus sont moins nourris et moins oxygénés. Les toxines mal éliminées stagnent dans les tissus. Tout l’équilibre est perturbé et surtout très ralenti. Ce qui se traduit par un œdème. De plus, la circulation ralentie donne à la peau une couleur bleutée. A savoir, ces perturbations sont déclenchées et accentuées par les bouleversements hormonaux : adolescence, grossesse, prise de certains médicaments, ménopause.

L’INSTALLATION DU CAPITON

Cette mauvaise irrigation du tissu, et la stagnation des toxines provoquent une altération du tissu qui se traduit par une légère inflammation et surtout une altération des fibres de collagène et d’élastine. A la longue, les fibres se rigidifient et se sclérosent. Elles forment des coques autour des cellules graisseuses ce qui explique l’irrégularité en surface de la peau, la célèbre peau d’orange. Cette compression atteint aussi les terminaisons nerveuses qui explique la douleur au pincement. D’où l’intérêt du massage pour drainer et des actifs minceur pour éliminer les surcharges graisseuses.

LE RELÂCHEMENT CUTANÉ

Chez les peaux matures, ce phénomène de cellulite incrustée peut se doubler d’un relâchement cutané ce qui explique la présence d’actifs restructurant, densifiant et tenseur dans les crèmes corps anti-cellulite pour les peaux de ce type.