Le contour des yeux est la zone la plus fine et la plus fragile de tout le visage. En mouvement constant, elle accuse en premier les signes de fatigue et du vieillissement cutané. On en prend soin avec précaution !

La fragilité du contour des yeux

Les yeux sont des organes fragiles qui doivent s’hydrater très régulièrement. C’est pour cela que nos paupières clignent environ toutes les 10 secondes, soit près de 10 000 fois par jour ! Cette mobilité indispensable des paupières n’est possible que par la finesse de leur peau qui est 3 fois moins épaisse que celle du reste du visage. L’extrême finesse de cette zone la rend très vulnérable aux agressions extérieures, au dessèchement et aux premiers signes de l’âge : pauvre en collagène, élastine et en cellules adipeuses, le contour de l’œil souffre de sécheresse. Ainsi fragilisé, il devient le lieu de prédilection des premières rides.

Les signes de fatigue du contour des yeux

La peau sous les yeux étant fine et transparente, les moindres problèmes de circulation ou d’ombres foncées sont plus visibles. Par ailleurs, avec l’âge ou la fatigue, la micro-circulation sanguine et lymphatique du contour de l’œil, déjà très ralentie, devient encore plus paresseuse. Résultat : le creux de la paupière inférieure se colore et les cernes apparaissent. Et rien ne s’arrange avec le temps : la peau s’affine encore et le relâchement cutané modifie la forme du cerne qui s’accentue en longueur. Les cernes sous les yeux et les poches sont accentués par le manque de sommeil, le stress ou une mauvaise hygiène de vie (tabac, alcool).

Le vieillissement du contour des yeux

Le relâchement cutané du contour de l’œil est souvent le premier témoin du vieillissement. Avec le temps et les mouvements incessants de la paupière, la production de collagène et d’élastine s’altère : les fibres deviennent moins fermes, entraînant une perte de collagène et un flétrissement, surtout au niveau de la paupière inférieure. Ce relâchement n’est pas le seul signe du vieillissement : ridules et patte d’oie apparaissent dans le coin externe de l’œil.

Prendre soin du contour des yeux

Le démaquillage est indispensable, et ce, même si l’on n’est pas maquillée. On choisit un produit nettoyant tout doux – comme l’eau micellaire – capable de dissoudre les fards les plus tenaces, tout en ayant un effet décongestionnant et apaisant. Jour et nuit, on hydrate cette région qui a tendance à se dessécher rapidement. La zone du contour de l’œil est hyper réactive et nécessite des formules spéciales composées d’actifs non irritants. Dès 20 ans, on peut commencer à appliquer un soin spécifique contour des yeux pour hydrater, repulper et lisser les ridules. On n’oublie pas qu’en adoptant une gestuelle particulière dans l’application de ces soins, on améliore la micro-circulation et on évite ainsi poches et cernes au réveil !