C’est au niveau des joues et des pommettes que les premiers signes de perte de volume du visage apparaissent. Zoom sur cette zone à hauts risques dans le processus de vieillissement.

JOUES ET POMMETTES RÉVÉLATRICES D’HARMONIE POUR LE VISAGE

Les joues et les pommettes sont l’un des points structurants du visage et de l’harmonie de son ovale. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la tendance du contouring fait le buzz. En quelques coups de pinceau de fond de teint, enlumineur et blush, on peut « resculpter » un visage et redéfinir ses traits. Oui, de jolies pommettes donnent une apparence globale de jeunesse au visage. C’est la fameuse « baby cheek » dont tant de femmes sont friandes sur les selfies et autres photos.

JOUES ET POMMETTES : DES CONTOURS MOINS DÉFINIS

Dès 35 ans, l’ovale et les contours du visage changent imperceptiblement. Les joues et les pommettes perdent définitivement leur apparence juvénile. On parle de vieillissement volumétrique : les joues se creusent et les pommettes perdent de leur matière. C’est le signe incontestable que la perte de volume du visage est enclenchée. L’équilibre subtil entre ombres et lumières qui harmonisent le visage est rompu. Le visage semble être moins avenant, plus fatiguée, plus marqué.

Si cette perte de volume du visage est graduelle, elle s’accentue à la cinquantaine. En effet, au fil des années, la graisse des joues a tendance à fondre pour glisser vers le bas du visage.

La stratégie gagnante ? Appliquer matin et soir un soin visage volumateur à base d’acide hyaluronique pour limiter la perte de volume et repulper la peau.

QUELLES SOLUTIONS COSMÉTIQUES PERMETTENT DE REDONNER DU VOLUME AU VISAGE ?

Des soins cosmétiques ultra pointus s’inspirent des techniques de médecine esthétique pour adresser les mêmes cibles biologiques, et tenter de mimer les résultats d’une injections dermatologiques effectuées en cabinet. L’acide hyaluronique utilisé en injections revolumisantes permet, sous la forme micrométrique, de repulper l’épiderme pour lui redonner du rebond et renforcer sa capacité à retenir l’hydratation dans les tissus. L’acide hyaluronique micrométrique est capable de pénétrer en profondeur de l’épiderme jusqu’à atteindre sa partie vivante située environ 120 microns sous la surface, pour la repulper mécaniquement et stimuler des réactions biologiques.