Si vous souffrez d’eczéma, sachez que vous n’êtes pas la seule… Cette dermatose – la plus fréquente en France – provoquent des démangeaisons si intenses qu’elles en troublent le sommeil. Comment soigner et apaiser ces peaux sensibles, fragiles et irritées ?

SOLUTION N°1 : SOIGNER L’ECZÉMA AVEC LES COSMÉTIQUES

En cas d’eczéma de contact – lorsque les démangeaisons sont provoquées par le contact cutané avec certaines substances –, il faut identifier la cause et l’éradiquer pour éviter de nouvelles poussées : allergie au nickel, aux colorants capillaires, aux filtres solaires, aux parfums… Face à une dermatite atopique – d’origine génétique, elle se développe sur un terrain atopique propice – le problème est différent : il faut restaurer la barrière cutanée grâce à de crèmes émollientes. Une simple application quotidienne suffit déjà à réduire les poussées de 50%. On privilégie le coton aux matières synthétiques et à la laine et on opte pour des douches tièdes plutôt que des bains trop chauds. Lors des « poussées », l’application de corticoïdes est la meilleure arme pour diminuer l’inflammation, mais ces pommades ne peuvent pas être utilisées sur une longue période.

SOLUTION N°2 : SOIGNER L’ECZÉMA AVEC L’HOMÉOPATHIE

Un des principaux intérêts de l’homéopathie pour traiter un eczéma est de proposer une thérapie sans effets secondaires souvent fâcheux. Le traitement homéopathique a pour objectif premier d’éliminer les toxines accumulées au niveau de la peau par d’autres voies que externe : urinaire et intestinale notamment. Dans un second temps, le traitement vise à rééquilibrer le terrain du malade pour éviter les récidives. S’il est parfois possible de soigner un eczéma par soi-même, il vaut mieux confier l’élaboration du traitement à un médecin qui prendra en compte l’état des différents organes – en particulier de l’estomac et les intestins – du malade, ainsi que son mode de vie.

SOLUTION N°3 : SOIGNER L’ECZÉMA AVEC LES HUILES ESSENTIELLES

Les huiles essentielles peuvent être utilisées pour lutter contre l’eczéma. Elles sont rapidement absorbées par la peau et un léger massage lors de l’application favorise la pénétration. On les coupe systématiquement avec des huiles végétales – amande douce, blé, avoine, abricot  – pour éviter qu’elles ne deviennent dermocaustiques. Attention, les huiles essentielles sont contre indiquées pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans. Parmi les huiles végétales, le karité – appliqué deux fois par jour sur la lésion en massant doucement – permet de limiter les frottements et d’atténuer les démangeaisons.

SOLUTION N°4 : SOIGNER L’ECZÉMA AVEC LES PLANTES

La phytothérapie est une alliée précieuse pour traiter naturellement l’eczéma. Il existe de nombreuses plantes dont les propriétés peuvent être utiles dans le cadre de cette dermatose. Notamment le curcuma pour ses propriétés anti-inflammatoires, que l’on utilise sous forme liquide à raison de 3 ml/jour ; l’argousier pour ses vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes ; le plantain, en massage ou en compresses en appliquant des feuilles fraîches directement sur les lésions ; la réglisse, en compresses de décoction ; l’aloe vera pour ses propriétés émollientes (assouplissantes) et apaisantes (contre les rougeurs et les démangeaisons). On peut aussi opter pour une cure detoxifiante d’un mois en mélangeant 50 g de chicorée, d’ortie piquante, de pissenlit, et de saponaire. On ajoute 4 cuillères à soupe de ce mélange dans un litre d’eau, on fait bouillir 3 min et on laisse infuser 10 min. On boit un litre de cette décoction par jour durant un mois pour débarrasser l’organisme de ses toxines.

Nos conseils et astuces ne remplacent évidemment pas l’avis d’un spécialiste : n’hésitez pas à consulter votre dermatologue si les symptômes persistent…