LES EFFETS DE LA GLYCATION SUR MA PEAU

LES EFFETS DE LA GLYCATION SUR MA PEAU

Parmi les processus responsables du vieillissement cutané on parle souvent du stress oxydatif, mais rarement d’un autre phénomène endommageant lui aussi les cellules de la peau : la glycation. Focus sur cette réaction méconnue du vieillissement de la peau.

LA GLYCATION, RESPONSABLE DU VIEILLISSEMENT DE MA PEAU

La réaction de glycation se produit lorsque l’on met en présence dans le sang un sucre (glucose ou fructose) et un acide aminé (ou protéine), principal constituant des fibres de collagène et d’élastine du derme. Le collagène et l’élastine travaillant au soutien de la peau, les conséquences sont multiples et évidemment peu positives pour l’épiderme.

Lorsque le sucre se fixe sur l’acide aminé, il le « caramélise » jusqu’à rigidifier les fibres qui en sont constituées. Ce phénomène produit des glycotoxines que l’organisme est incapable d’éliminer. La glycation génère la cristallisation, le durcissement puis, à terme, l’altération des tissus de soutien en endommageant les fibres qui finissent par se briser. La peau perd petit à petit son élasticité, sa souplesse et sa tonicité. En surface les rides apparaissent, se creusent et la peau s’assèche.

QUELLES SOLUTIONS POUR MA PEAU ?

Il est possible de limiter les effets de la glycation en surveillant en premier lieu son alimentation. Il faut éviter les aliments trop cuits (grillés, gratinés, caramélisés) car le mode de cuisson peut multiplier par 10 la quantité de produits de glycation par rapport au même produit qui aurait été bouilli. Les aliments à index glycémique élevé vont évidemment favoriser la glycation : saccharose, pâtisseries au sucre ajouté, céréales et farines trop raffinées, viennoiseries, confitures, pommes de terre… On privilégiera certaines plantes anti-glycation comme l’ail, l’oignon, le poireau, le curcuma, le romarin, la cannelle, le thym, la girofle…

Plusieurs actifs sont aussi reconnus pour leur efficacité anti-glycation :

  • La carnosine qui joue un véritable rôle de prévention du vieillissement cutané en agissant comme un leurre. Plutôt que de se fixer sur les fibres de collagène et d’élastine, le sucre se fixe sur la carnosine qui sera ensuite éliminé naturellement par l’organisme.
  • L’aminoguanidine qui améliore l’affinité des sucres avec l’insuline. Les sucres responsables de la glycation n’iront donc pas se fixer sur les protéines pour détruire les fibres du derme mais sur l’insuline.
  • La vitamine B1 qui accélère les processus cellulaire et ne laisse donc pas la possibilité au sucre de se fixer sur les fibres. Cette vitamine est notamment présente dans la viande, le pain, les céréales ou le riz.

Grâce à ces actifs, les fibres sont protégées, le derme conserve son élasticité et sa souplesse. De quoi offrir à sa peau une protection renforcée et une nouvelle jeunesse !

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

QUAND LA PEAU RECONSTRUITE PERMET DE TESTER LES COSMÉTIQUES

QUAND LA PEAU RECONSTRUITE PERMET DE TESTER LES COSMÉTIQUES

La possibilité de reconstituer l’épiderme évite de pratiquer des tests sur les animaux. Zoom sur …

Laisser un commentaire