À l’occasion du 19 septembre et de la Journée Nationale de la Santé de la Peau, on fait le point sur l’importance de surveiller ses grains de beauté… et comment le faire chez soi.

POURQUOI SURVEILLER SES GRAINS DE BEAUTÉ ?

Prendre soin de sa peau est primordial, mais surveiller de près ses grains de beauté est essentiel. Ce geste peut paraître anodin, mais il peut permettre de détecter un cancer de la peau. A ne pas prendre à la légère donc, surtout lorsque l’on sait que 90% des cancers de la peau détectés à temps peuvent être traités.
Visage, cuir chevelu, mains, bras, torse, dos, jambes, pieds, on garde un yeux sur ses grains de beauté mais aussi sur ceux des autres.

À quelle fréquence effectuer un auto examen des grains de beauté ? Une fois par an semble une bonne moyenne. Surtout si votre peau est de phototype I ou II, que vous avez déjà de nombreux grains de beauté, qu’elle bronze peu et que vous avez souvent des coups de soleil.

COMMENT AUTO EXAMINER SES GRAINS DE BEAUTÉ ?

Pour auto évaluer ses grains de beauté, on suit la méthode des dermatologues, méthode dite « ABCDE ».

Décryptage :

  • A pour Asymétrie = un grain de beauté ni rond ni ovale à la forme mal définie.
  • B pour Bord = un grain de beauté aux bords irréguliers.
  • C pour Couleur = un grain de beauté dont la couleur manque d’homogénéité, voire présente plusieurs couleurs.
  • D pour Diamètre = un grain de beauté au diamètre supérieur à 6mm.
  • E pour Évolution = un grain de beauté qui a changé de taille, d’épaisseur ou de couleur dans un temps assez court.

Si lors de l’auto examen, un de ces critères apparaît, pas la peine de tergiverser, on prend rendez-vous chez un dermato. Car rien ne remplace le diagnostique d’un professionnel.

Enfin, on n’oublie pas qu’au soleil, l’indice 50 ce n’est pas que pour les peaux très claires !