UVA, UVB, INFRAROUGE : ON DÉCRYPTE LE SOLEIL !

UVA, UVB, INFRAROUGE : ON DÉCRYPTE LE SOLEIL !

UVA, UVB, UVC, IR… On connaît bien certains de ces acronymes, d’autres beaucoup moins. On décrypte pour vous tout ce qui fait que le soleil n’est pas forcément notre meilleur ami.

Le spectre solaire est constitué de rayons électromagnétiques d’énergie qui pénètrent plus ou moins profondément dans la peau et induisent des effets biologiques bénéfiques, mais aussi néfastes. Nous sommes constamment exposées aux rayons ultraviolets (UV) à des degrés plus ou moins forts, mais également à d’autres rayons solaires, les rayons infrarouges…

Les UV sont les rayonnements ultraviolets émis par le soleil. Il en existe de trois types : les UVA, les UVB et moins connus, les UVC. Quel que soit le temps qu’il fait, les UV sont toujours présents dans l’atmosphère, mais c’est entre 12h et 16h qu’ils sont les plus nombreux : on ne s’expose pas à ces heures-là ou du moins, on choisit une protection solaire adaptée en fonction de l’endroit dans lequel on se trouve. Les UVC sont les plus nocifs, les plus courts, mais ils n’atteignent pas la surface de la terre car ils sont complètement filtrés par l’atmosphère et stoppés par la couche d’ozone.

UVA, ennemis public n°1

Les UVA, dont la longueur d’onde est relativement longue, représentent près de 95% du rayonnement UV qui atteint la surface de la terre. Présents toute l’année et même par temps nuageux, ils traversent les nuages, le verre et l’épiderme. Indolores, ils peuvent pénétrer dans les couches profondes de la peau, jusqu’aux cellules du derme.  Les UVA peuvent endommager les cellules de l’ADN, provoquer des coups de soleil, des inflammations mais aussi des intolérances solaires et des désordres pigmentaires. Ce sont eux qui sont les principaux responsables des signes de l’âge : ils entraînent un relâchement de la peau, une perte de fermeté et l’apparition des rides.

UVB, responsable du bronzage

Les UVB, de longueur d’onde moyenne, ne pénètrent pas au-delà des couches superficielles de la peau. Leur intensité varie au cours de la journée, avec un maximum autour de midi, même s’ils sont arrêtés par les nuages. Les UVB agissent au niveau de l’épiderme : ils stimulent la mélanine qui colore la peau et la protègent des rayons solaires. Ces mêmes ultraviolets provoquent en 48 heures l’apparition du bronzage durable, mais sont aussi responsables des coups de soleil, ainsi que des réactions allergiques et des cancers cutanés.

Les infrarouges : méfiance

Les rayons infrarouges, invisibles à l’œil nu, constituent plus de la moitié du spectre solaire. Ils produisent la sensation de chaleur due au soleil. Ce sont ceux qui pénètrent le plus profondément dans la peau. D’où leur capacité à intensifier une perte de fermeté, à accélérer le vieillissement prématuré de la peau et surtout à générer des radicaux libres.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

QUAND LA PEAU RECONSTRUITE PERMET DE TESTER LES COSMÉTIQUES

QUAND LA PEAU RECONSTRUITE PERMET DE TESTER LES COSMÉTIQUES

La possibilité de reconstituer l’épiderme évite de pratiquer des tests sur les animaux. Zoom sur …

Laisser un commentaire