Crème solaire, lunettes, chapeau… On connaît les précautions à prendre lorsque l’on s’expose au soleil. Et pourtant d’autres dangers peuvent venir gâcher notre journée au soleil. Attention à la photosensibilisation !

GARE AUX MÉDICAMENTS

Certains médicaments peuvent provoquer une photosensibilisation. Ce phénomène se traduit par un fort coup de soleil sur les zones exposées. Parmi les traitements accusés, on peut citer certains antibiotiques comme les cyclines, des médicaments immunosuppresseurs, ou encore certains anti-inflammatoires s’appliquant sur la peau. Il faut aussi se méfier de certains produits contre les piqûres d’insectes qui contiennent de la phénothiazine, une molécule photosensibilisante. Il est donc toujours préférable de préciser à son médecin ou son pharmacien que l’on part au soleil lorsque l’on achète des médicaments.

ATTENTION AUX VÉGÉTAUX

Chez les végétaux, ce sont les psoralènes qu’il faut incriminer ! Contenus dans les feuilles de figuier, de céleri, de fenouil ou dans les agrumes, ils favorisent la photosensibilisation de la peau. Ainsi, après s’être allongée dans des herbes humides suite à une baignade, on peut voir apparaître sur la peau des plaques rouges identiques à des brûlures : c’est une dermite des prés. Son origine vient de la combinaison de l’humidité, des plantes photosensibilisantes et du soleil.

PARFUM + SOLEIL, MAUVAIS MIX

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas l’alcool contenu dans les parfums qui tache, mais certaines molécules odorantes comme la bergamote, le citron vert, l’orange amère, le géranium et la citronnelle. Ces essences, sous l’effet de la chaleur et du rayonnement UV, photosensibilisent la peau et provoquent des taches brunes qu’il est ensuite difficile à faire disparaître. Mais si l’alcool ne tache pas, il dessèche, irrite et cause des rougeurs sous l’action du soleil. On s’abstient donc de se parfumer directement dans le cou et dans le décolleté.

LES HUILES ESSENTIELLES PHOTOSENSIBILISANTES

Paradoxalement, certaines huiles essentielles – comme le tea tree – soulagent des coups de soleil alors que d’autres sont photosensibilisantes. Principalement les agrumes, mais aussi l’angélique, la bergamote, le céleri, le citron, la verveine qui, appliqués sur la peau peuvent entraîner des taches brunes. À manier avec précaution donc.