VRAI-FAUX : TOUT SAVOIR SUR LA PEAU SENSIBLE

VRAI-FAUX : TOUT SAVOIR SUR LA PEAU SENSIBLE

Elle rougit, elle pique, elle tiraille… Bref, votre peau est hyper sensible, irritable et vous ne savez plus comment la réconforter. On vous dit tout !

LA PEAU SENSIBLE EST UNE TYPOLOGIE DE PEAU COMME LA PEAU GRASSE OU SÈCHE.

Faux : Une peau sensible, hyper-réactive, irritable ou intolérante n’est pas un type de peau. C’est en réalité une caractéristique qui peut concerner tous les épidermes et non, contrairement à ce que l’on pourrait croire, que les peaux sèches. Les peaux grasses, les peaux acnéiques, les peaux matures peuvent toutes être ponctuellement touchées par l’hypersensibilité cutanée.

ON RECONNAÎT UNE PEAU SENSIBLE AU FAIT QU’ELLE ROUGISSE FACILEMENT.

Vrai : La peau qui rougit et qui chauffe est l’une des caractéristiques de l’hypersensibilité. Mais pas que. Picotements, tiraillements, démangeaisons sont les autres symptômes que connaissent les peaux sensibles.

ON DÉVELOPPE L’HYPERSENSIBILITÉ DE LA PEAU AVEC L’ÂGE.

Faux : Il existe une sensibilité que l’on peut appeler « génétique » : on peut être plus ou moins prédisposée génétiquement à cette sensibilité excessive de la peau. Pour la majeure partie des cas, ce sont les peaux les plus claires qui sont les plus concernées. Rien à voir avec l’âge donc. Mais sachez tout de même que les peaux sensibles tendent à devenir plus tolérantes avec les années, la couche cornée s’épaississant et devenant moins perméable.

CE SONT LES COSMÉTIQUES UTILISÉS QUI RENDENT MA PEAU SENSIBLE.

Faux : Une peau peut devenir intolérante à une crème et ainsi rougir, chauffer et picoter. Mais le climat (le froid, la chaleur, l’humidité) peut avoir le même effet, tout comme les agents polluants, la fumée de cigarette, le soleil… À ne pas confondre avec une peau allergique qui ne réagira pas face à ces agressions extérieures.

SURVEILLER MON ASSIETTE PERMET DE RÉDUIRE L’HYPERSENSIBILITÉ DE MA PEAU.

Vrai : S’il faut se protéger des conditions climatiques extrêmes et éviter les lieux enfumés, il est conseillé de privilégier une alimentation riche en oméga 3 et 6 qui entretient l’élasticité des vaisseaux cutanés et restaurent le film lipidique de la peau. Peaux sensibles, les poissons gras, les œufs, la mâche, les huiles végétales sont là pour vous ! On proscrit les plats épicés. Pensez aussi à consommer suffisamment d’eau pour hydrater de l’intérieur.

IL N’Y A QUE L’ALOE VERA POUR SOULAGER ET APAISER MA PEAU.

Faux : De nombreux actifs ont des propriétés apaisantes. L’avoine, par exemple, permet d’augmenter de manière considérable la tolérance cutanée : elle module la libération des médiateurs au cours d’une irritation et donc atténue l’inflammation. Appliquée pure sur la peau, l’huile d’olive adoucit rapidement la peau et restaure le film hydrolipidique.

L’EAU DU ROBINET, L’ENNEMI DES PEAUX SENSIBLES !

Vrai : Lorsque votre peau tiraille, picote, c’est qu’elle ne supporte plus le chlore et le calcaire contenus dans l’eau du robinet. Si l’on peut difficilement s’en passer pour prendre sa douche, on évite toutefois de rester longtemps le visage sous le jet : ça ne fera pas du bien à votre peau et c’est pas bon pour la planète ! On opte plutôt pour l’eau thermale pour se nettoyer ou se rafraîchir le visage. Ou l’on ajoute un adoucisseur d’eau à son système qui purifie l’eau en filtrant le chlore et le calcaire.

EN HIVER, JE ME PRÉOCCUPE ENCORE DAVANTAGE DE MA PEAU SENSIBLE.

Vrai : Les peaux sensibles souffrent particulièrement en hiver à cause des changements de températures, du vent ou de l’humidité. Il faut à tout prix protéger la peau ! On mise sur une crème différente de celle utilisée pendant l’été et qui contienne des actifs anti-irritant et anti-inflammatoire. Si votre peau est particulièrement irritée, vous pouvez appliquer une crème grasse très protectrice, type cold-cream. Si vous travaillez dans un bureau climatisé ou surchauffé, n’hésitez pas à appliquer de la crème plusieurs fois par jour.

IL SUFFIT D’ÉCHANGER MA CRÈME QUOTIDIENNE PAR UN SOIN PEAU SENSIBLE POUR ÉVITER LES ROUGEURS.

Faux : On peut évidemment opter pour une crème spécialement dédiée aux peaux sensibles, mais c’est l’ensemble de la routine beauté qu’il faut changer. On choisit une crème hypoallergénique, des soins nettoyants apaisants ou calmants, des pains dermatologiques et des savons surgras, de l’eau thermale. On se débarrasse des lotions alcoolisées, des huiles essentielles, des produits moussants, des soins abrasifs (peeling, gommages, crèmes exfoliantes).

MON DÉMAQUILLAGE DOIT ÊTRE ADAPTÉ À L’HYPERSENSIBILITÉ DE MA PEAU.

Vrai : Et deux fois vrai ! On fait une croix sur le coton, trop agressif pour les peaux sensibles : on lui préfère un produit qui s’applique avec les doigts, comme une huile démaquillante. On masse en douceur, sans frotter, pour dissoudre les fards gras et on s’essuie le visage avec un papier absorbant et non une serviette.

SI JE FAIS ATTENTION À MON DÉMAQUILLAGE, JE PEUX UTILISER N’IMPORTE QUEL MAKE-UP.

Faux : On utilise de préférence des produits hypoallergéniques et naturels. Ceux qui contiennent de l’alcool, très peu pour moi ! Et on fait léger sur le make-up pour laisser la peau respirer.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

AUTOMASSAGE, L’ÉCLAT AU BOUT DES DOIGTS EN 5 MINUTES

AUTOMASSAGE, L’ÉCLAT AU BOUT DES DOIGTS EN 5 MINUTES

Traits tirés, visage éteint, fatigué ? On s’arme de ses 10 doigts et on choisit …

Laisser un commentaire