JE RISQUE QUOI AVEC UN DÉMAQUILLAGE MAL ADAPTÉ ?

JE RISQUE QUOI AVEC UN DÉMAQUILLAGE MAL ADAPTÉ ?

Le démaquillage est LA règle d’or pour garder une belle peau le plus longtemps possible. Mais encore faut-il savoir comment bien se démaquiller et quel démaquillant utiliser : le point sur la question…

LE DÉMAQUILLAGE, L’ÉTAPE BEAUTÉ INDISPENSABLE

On ne le répétera jamais assez : le démaquillage, c’est in-dis-pen-sable ! Même si l’on n’est pas maquillée, même si l’on pense ne pas être très maquillée et même à 4 heures du matin. Pourquoi ? Parce que si on n’enlève pas la couche de fond de teint appliquée le matin, la peau respire mal et les pores risquent de se boucher, créant surproduction de sébum et apparition de boutons. Parce que si l’on ne se démaquille pas, cela signifie que l’on ne se met pas non plus de crème de nuit : une peau déshydratée est une peau qui vieillit prématurément. Parce que sans démaquillage, la peau ne s’oxygène plus aussi bien et le teint perd de son éclat. Parce qu’une peau non-démaquillée risque de s’irriter plus rapidement et de voir apparaître rougeurs et inflammations. Donc pour avoir une belle peau, un teint éclatant et un grain uniforme, on se démaquille, point final.

LES DÉMAQUILLANTS ADAPTÉS À MA PEAU

On ne choisit pas n’importe quel démaquillant : il faut savoir ce qui est bon pour votre peau et ses besoins. Pour les épidermes en quête de douceur (les peaux sensibles, irritées), on opte pour une eau micellaire (il en existe même pour les peaux sensibles), un pain dermatologique ou une crème démaquillante qui adouciront et apaiseront votre peau tout en la nettoyant. Les peaux sèches adopteront l’huile démaquillante pour éliminer sans frotter le make-up tout en nourrissant l’épiderme. Pour les peaux grasses, on choisira plutôt un gel ou une mousse qui nettoie plus en profondeur tout en éliminant l’excès de sébum. Quant aux peaux matures, le lait démaquillant est fait pour elles : il débarrasse la peau des impuretés, tout en la nourrissant. Les peaux normales, elles, auront le choix des textures !

LES BONS GESTES DU DÉMAQUILLAGE

Que ce soit à l’aide d’un coton, d’une lingette ou avec les doigts, on démaquille tout en douceur, sans jamais frotter. On commence par les yeux : on peut opter pour une solution bi-phasée pour le contour des yeux dont la phase huileuse aidera à dissoudre les fards les plus tenaces. On laisse le coton poser quelques secondes sur les yeux pour que le produit commence à faire son travail et on exerce des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre pour activer la circulation sanguine et éviter l’apparition de poches. On passe ensuite au reste du visage : on procède avec des légers massages, toujours de l’intérieur vers l’extérieur. Et on n’oublie pas le cou ! Si l’on se démaquille avec les doigts (huile, mousse, gel, crème) on « travaille » le démaquillant pendant 1 minute ou deux. Si l’on préfère le coton (lait, eau micellaire), on ne s’arrête que lorsque celui-ci est propre ! On finit par un pschitt d’eau florale ou thermale. Vous voilà bien démaquillée !

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

AUTOMASSAGE, L’ÉCLAT AU BOUT DES DOIGTS EN 5 MINUTES

AUTOMASSAGE, L’ÉCLAT AU BOUT DES DOIGTS EN 5 MINUTES

Traits tirés, visage éteint, fatigué ? On s’arme de ses 10 doigts et on choisit …

Laisser un commentaire