AU SECOURS, MA PEAU NE SUPPORTE PLUS RIEN !

AU SECOURS, MA PEAU NE SUPPORTE PLUS RIEN !

Avec la rigueur de l’hiver, l’humidité, le vent, le retour des allergies, notre peau sensible souffre. Trop agressée, elle se fragilise encore plus, s’irrite et ne supporte plus rien. Vite, on agit !

MA PEAU DEVIENT DE PLUS EN PLUS SENSIBLE

La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus qui font barrière contre l’environnement. C’est la première protection de l’organisme, le tout premier rempart contre les agressions extérieures. Lorsque l’épiderme ne joue plus son rôle protecteur, la peau réagit de manière excessive – mais passagère – et rougit, chauffe, démange, tiraille… Les causes ? C’est l’altération de la fonction barrière de la peau qui la rend plus vulnérable et réactive : elle permet aux agressions extérieures (le froid, le soleil, l’humidité) et aux agents irritants (pollution, particules allergènes, cigarette, etc.) de pénétrer plus profondément dans l’épiderme. Elle s’irrite alors plus rapidement et plus intensément.

MA PEAU SENSIBLE NE SUPPORTE PLUS LE DÉMAQUILLAGE

Même le démaquillage est une épreuve ? Votre peau rougit rien qu’à la vue d’un gel nettoyant ? Elle tiraille en imaginant le passage d’une eau micellaire ? On ne panique pas ! Il suffit juste de choisir un démaquillant qui soit adapté à la sensibilité et à la réactivité de votre peau. On opte pour un soin spécifique dédié aux peaux ultra-sensibles, sans tensioactifs nettoyants susceptibles d’agresser votre épiderme déjà irrité. On choisit une texture toute douce, comme un lait, une crème ou une huile démaquillante riche en agents émollients et gras qui vont dissoudre le maquillage et décoller les impuretés sans avoir besoin de frotter. On rince avec une eau thermale qui va hydrater et apaiser la peau, plutôt qu’avec l’eau du robinet, trop calcaire, qui risque de dessécher votre épiderme. Et on essuie délicatement avec un mouchoir ou un coton. Soufflez, c’est terminé !

MA PEAU SENSIBLE NE SUPPORTE PLUS LE NETTOYAGE

On zappe l’étape de nettoyage du matin. Utile pour débarrasser la peau des toxines accumulées pendant la nuit, il vaut mieux que les peaux sensibles évitent l’excès de nettoyage pour préserver le film hydrolipidique protecteur de l’épiderme. On applique juste un pschitt d’eau thermale ou d’eau florale apaisante (camomille, rose, fleur d’oranger) pour réveiller sa peau et se rafraîchir.

MA PEAU SENSIBLE NE SUPPORTE PLUS LA CRÈME

Si votre peau ne supporte plus votre crème de jour ou de nuit, cela signifie que le film hydrolipidique ne joue plus son rôle protecteur de l’épiderme. Elle se déshydrate, se dessèche, s’irrite, grattouille et devient inconfortable. Il ne faut évidemment pas se débarrasser de sa crème : votre peau a besoin d’être hydratée, nourrie, apaisée et surtout protégée des agressions extérieures. Mais il faut en changer ! On opte pour une crème spécifique pour les peaux intolérantes qui contient des émollients (comme la glycérine) pour apporter du confort à la peau, des calmants (comme le panthénol) pour apaiser les irritations, des hydratants (comme le karité) pour compenser la perte d’eau et des filmogènes (comme la paraffine) pour créer un film protecteur. Un mot d’ordre : miser sur des soins qui contiennent un minimum de composants pour limiter les risques de réaction.

MA PEAU SENSIBLE NE SUPPORTE PLUS LE MAKE-UP

Vous avez besoin du maquillage pour neutraliser les rougeurs et estomper les irritations, mais votre peau ne le supporte plus ? On ne va pas vous dire que il va falloir dorénavant assumer votre peau nue ! Non, peau sensible ne rime pas nécessairement avec le #nomakeup. Au contraire, le maquillage peut constituer une barrière supplémentaire pour protéger la peau. Mais il faut le choisir adapté aux besoins de votre peau. Tout comme il existe des gammes de soins pour les peaux intolérantes ou réactives, il existe aussi du maquillage spécifique pour les peaux sensibles. Formulés pour être haute tolérance, ils sont sans agents allergènes et testés sous contrôle dermatologique. Privilégiez les textures légères qui n’obstruent pas les pores et laissent respirer la peau, le maquillage minéral qui a une meilleure affinité avec la peau, les produits non comédogènes. Une astuce : pour camoufler les rougeurs, on utilise un correcteur vert avant le fond de teint.

COMMENT RÉDUIRE LA RÉACTIVITÉ DE MA PEAU ?

Pour éviter que votre peau n’en arrive à ne plus rien supporter, on agit en prévention…

Quelques gestes simples à mettre en place au quotidien pour diminuer l’hyper-réactivité de la peau :

  • se protéger des conditions climatiques extrêmes (froid, chaleur, soleil)
  • éviter les espaces les plus pollués, extérieurs comme intérieurs
  • ne pas surchauffer vos pièces et maintenir leur taux d’humidité à un niveau optimal
  • arrêter de fumer
  • adopter une alimentation équilibrée, riche en oméga 3 et 6
  • limiter la durée de la douche ou du bain et préférer une eau tiède à une eau chaude
  • bien s’hydrater en consommant suffisamment d’eau (1,5 L par jour)
  • bien hydrater sa peau avec des soins spécifiquement adaptés aux peaux sensibles

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

AUTOMASSAGE, L’ÉCLAT AU BOUT DES DOIGTS EN 5 MINUTES

AUTOMASSAGE, L’ÉCLAT AU BOUT DES DOIGTS EN 5 MINUTES

Traits tirés, visage éteint, fatigué ? On s’arme de ses 10 doigts et on choisit …

Laisser un commentaire