fbpx
ACIDE HYALURONIQUE, BOTOX® OU COLLAGÈNE : COMMENT CHOISIR SON INJECTION ?

ACIDE HYALURONIQUE, BOTOX® OU COLLAGÈNE : COMMENT CHOISIR SON INJECTION ?

Les injections de comblement sont l’un des protocoles les plus pratiqués en médecine esthétique. Mais lequel choisir ? Acide Hyaluronique, Botox® ou collagène, on fait le point.

Quelles promesses se cachent derrière ces piqûres aussi célèbres que les stars qui ont fait leur renommée. Des injections de collagène au comblement à l’acide hyaluronique, zoom sur les aiguilles de la « non » ride.

INJECTION DE COLLAGÈNE, DE MOINS EN MOINS PRATIQUÉES

C’était l’injection star des années 90, mais elle se pratique de moins en moins. Son atout majeur : durer longtemps. Le collagène est une protéine composant les tissus conjonctifs, dont le derme. Structurant, il est responsable de sa résistance et sa fermeté. mais lorsque le collagène est injecté il ne va pas s’organiser comme celui qui était produit par nos cellules, mais seulement redonner de la densité aux tissus. De plus, celui utilisé lors des injections est généralement d’origine animale avec pour effets collatéraux d’importants risques d’allergies, des cascades inflammatoires et immunitaires. Lors des congrès dermatologiques, la recommandation officielle est de stopper totalement les injections de collagène.

INJECTION DE BOTOX®, TOUJOURS TRÈS PRATIQUÉ MAIS …

A chaque décennie sa star de l’injection, la toxine botulique – un poison puissant produit par une bactérie – a été celle des années 2000. Leur principe utilisé depuis les années 80 dans des indications médicales comme le torticolis congénital ou les strabismes consiste à bloquer sélectivement certains muscles. Les injections de Botox® sont utilisées pour paralyser des muscles de la partie supérieure du visage à l’origine des rides d’expression. Leur effet lissant est immédiat, hyper efficace et réversible après quelques mois. Pour un résultat naturel, il faut s’adresser à un médecin spécialiste dermatologue qui pratique beaucoup. L’effet peut persister jusqu’à 8 mois, puis il faut recommencer. Certains médecins commencent à observer que les injections deviennent moins efficaces à la longue, et qu’il faut en injecter de plus en plus souvent et en plus grosse quantité pour maintenir les effets, et dans certains pays on commence à injecter le Botox® à très faibles doses en préventif pour un effet défatiguant.

INJECTION D’ACIDE HYALURONIQUE

De plus en plus populaire et de mieux en mieux maîtrisée par les praticiens, le comblement à l’acide hyaluronique est l’injection reine des années 2010. Ces injections sont aujourd’hui classées au 2e rang des procédures dermatologiques peu invasives, avec la plus forte progression. Une injection d’acide hyaluronique séduit pour son origine naturelle, ses faibles effets secondaires, l’immédiateté de ses résultats, et sa grande polyvalence. Une injection d’acide hyaluronique permet de combler une ride sur n’importe quelle zone du visage, de resculpter les contours du visage mais aussi de redonner du volume à une pommette affaissée, un cerne ou à la vallée des larmes. Ce que ne peut absolument pas faire le Botox®. Grâce aux agents réticulants, les injections d’acide hyaluronique permettent un volume et une hydratation durables. Les effets du traitement peuvent durer jusqu’à 12 mois.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

Si nous ne sommes pas toutes égales face à l’apparition de la première ride, dès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *