On sait que la protection solaire est le meilleur moyen de se protéger contre les UV qui font vieillir notre peau. Mais il ne suffit pas de l’étaler négligemment sur le corps, il faut éviter certains pièges…

Piège n°1 : Ne pas remettre de la crème solaire régulièrement

Si votre peau est très claire, c’est au moins toutes les 2 heures, pour les peaux mates à noires, toutes les 3 à 4 heures. Mais si l’on se baigne, on pense à en remettre une fois sortie de l’eau, et ce même avec une formule waterproof.

Piège n°2 : Économiser sur la quantité

On reste généreuse sur la dose de protection que l’on applique, afin d’en avoir suffisamment pour couvrir toute la zone exposée. Ce n’est pas le moment de jouer les radines !

Piège n°3 : Choisir un indice de protection mal adapté

On n’applique pas n’importe quelle crème solaire. On choisit son indice de protection en fonction de la carnation de sa peau : pas besoin de toutes foncer sur la 50, un FPS 30 suffit généralement.

Piège n°4 : Finir son tube de l’été dernier

La durée de vie moyenne des actifs qui protègent du soleil est de un an. Pour éviter d’attraper un coup de soleil à cause d’une crème périmée, on ne finit donc pas le tube de l’année dernière.

Piège n°5 : Oublier ses mains

Les mains révèlent rapidement notre âge, alors autant leur accorder la même attention que le visage. Après chaque lavage, on remet une protection solaire. L’astuce : optez pour une crème mains qui hydrate et protège.

Piège n°6 : Attendre la sensation de chaleur pour dégainer sa crème

Le temps que votre peau ressente la chaleur, le mal est fait : les rayons UV ont déjà attaqué votre épiderme. L’idéal est d’appliquer sa protection solaire juste avant d’aller à la plage.

Piège n°7 : Penser qu’une peau foncée ou noire n’a pas besoin de se protéger

Une peau foncée est tout aussi sensible au soleil que les peaux claires ! En revanche, il est plus difficile d’y détecter les méfaits des UV, donc la vigilance reste de mise.

Piège n°8 : Croire que nuages = pas besoin de protection

Les nuages laissent passer jusqu’à 80% des rayons du soleil. Peu importe les conditions météo, on ne sort qu’avec une protection solaire.

Piège n°9 : Utiliser une crème qui ne bloque que les UVB

Les UVA aussi sont dangereux… Certaines crèmes protègent même des rayons infrarouges en plus des UVA et des UVB. Si on se décide à faire attention, autant le faire jusqu’au bout !

Piège n°10 : Ne compter que sur la protection solaire

Aux heures les plus dangereuses, entre 12h et 16h, on met un chapeau et un paréo en plus de sa crème solaire. Et si l’on a la patience, on évite tout simplement de s’exposer durant ces horaires-là.