Si le soleil de printemps n’est pas aussi fort que celui du mois d’août, il n’en reste pas moins nocif pour la peau. Alors à l’approche des vacances, on commence à préparer sa peau au soleil. Suivez le guide !

#1 ON GOMME ET ON HYDRATE

Si l’on avait l’habitude de s’exfolier une fois par semaine, on passe à deux quelques semaines avant le départ en vacances. Le gommage permet de se débarrasser des peaux mortes qui ternissent la peau et donc de bronzer plus vite et de façon plus uniforme. Cependant, Si l’exfoliation rend votre peau plus lisse et plus jolie, elle aminci l’épiderme à chaque application et le rend plus vulnérable face aux rayons du soleil. Donc on gomme avec parcimonie ! Et après chaque gommage, on hydrate en profondeur la peau du visage comme du corps pour éviter le dessèchement lié à une exposition prolongée.

#2 ON ADAPTE SON ALIMENTATION

Pour préparer sa peau à une future exposition au soleil, on privilégie les aliments riches en bêta-carotène, en oméga 3 et en vitamines A, E et C. Au menu : carottes, épinards, brocolis, tomates, abricots, melon, saumon, thon, germes de blé et huiles végétales. Les caroténoïdes contenus dans les aliments de couleur rouge, orange, jaune et vert ont montré leur efficacité pour réduire les dommages causés par les UV sur les cellules de la peau et améliorer la tolérance de la peau au soleil.

#3 ON SE FAIT UNE CURE DE COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Une cure de compléments alimentaires – notamment certaines formules à base de sélénium et de vitamines A, C et E – peut se révéler utile pour préparer la peau aux rayons du soleil et apporter les acides gras essentiels qui éviteront à la peau de trop se dessécher. Mais attention, les gélules solaires n’ont aucun intérêt en matière de photo-protection. Elles ne vous autorisent pas à vous passer de protection une fois sous le soleil !

#4 ON S’EXPOSE PROGRESSIVEMENT

On ne passe pas de 8 mois sans soleil à des journées entières sous les rayons ! On commence par multiplier les courtes expositions : une quinzaine de minutes de soleil par jour, c’est bien suffisant. Puis on augmente un peu : un déjeuner en terrasse, une balade au soleil, une pause sur l’herbe. Petit à petit, notre peau s’habitue au soleil et commence à bronzer doucement, mais sûrement !

#5 ON SORT PROTÉGÉ

Le plus important : on doit se protéger du soleil, même en ville et même sous une couche de nuage. Alors sur la plage ou à la montagne, la protection solaire prend toute son importance. Et les premières expositions sont souvent les plus dangereuses : on ne fait pas attention, on pense que le soleil ne tape et on est toute rouge à la fin de la journée. En ville, dès le mois de mars, on change sa crème hydratante habituelle pour une crème avec indice solaire. Et au bord de la mer ou à la montagne, on met une crème qui protège des UVA et UVB avec un indice solaire allant de 30 à 50.