MA PROTECTION SOLAIRE DE PRINTEMPS

MA PROTECTION SOLAIRE DE PRINTEMPS

Après un hiver froid, les premiers rayons du soleil printanier sont ceux dont on souhaite vite profiter afin de faire le plein de motivation et de vitamine D. Cependant, ce sont aussi les plus nocifs. Il est donc nécessaire de protéger sa peau.

ATTENTION AUX PREMIERS SOLEILS DU PRINTEMPS

Dès l’arrivée du printemps et des premiers rayons de soleil, nos réflexes sont les mêmes. On file se ruer sur la première terrasse venue exposée plein sud, avec un objectif : profiter des premiers rayons tant attendus du soleil ! Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les rayons du soleil sont tout aussi puissants au printemps qu’en été, à la plage comme en ville.

L’explication est simple. Durant l’hiver, aucun mélanocyte n’a été stimulé, or justement c’est cette stimulation qui permet la pigmentation mélanique et de créer un écran photoprotecteur. De ce fait, on attrape plus facilement des coups de soleil au printemps. Un déjeuner en terrasse, une pause au square, une après-midi shopping : en ville comme en bord de mer, les façades blanches des immeubles, les vitrines des magasins réverbèrent la lumière du soleil. Un coup de soleil est vite arrivé, il est donc important de se protéger.

ON ÉVITE LES MAUVAISES SURPRISES ET ON SE PROTÈGE

Car « il vaut mieux prévenir que guérir », au printemps comme en été, les conseils restent les mêmes, la vigilance doit même s’accentuer :

  • On évite l’exposition entre midi et 16h
  • On consacre une place de choix à notre crème solaire dans notre sac à main. De plus, celle-ci se décline : huile, lait, spray…
  • On applique une protection solaire toutes les 2h : une quantité de la taille d’une balle de golf pour le corps et d’une cuillère à café pour le visage
  • On ne néglige pas sa bouche : car il s’agit de la peau la plus fragile de notre visage, on les protège des rayons en appliquant un baume protecteur avec un SPF.

Se protéger des premiers rayons du soleil printanier est primordial. Néanmoins, les besoins en protection diffèrent selon les individus, leur phototype et leur mode de vie. Il est donc nécessaire d’adapter sa protection solaire à ces différents éléments.

Ainsi, dans le doute, quelque soit la peau, on mise sur de l’indice 50 quitte à réduire cette intensité au fil des semaines d’exposition : un bon moyen de préparer et de protéger sa peau des différents rayons auxquels elle aura affaire.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

QUELLE ROUTINE POUR RESSERRER LES PORES DU VISAGE ?

QUELLE ROUTINE POUR RESSERRER LES PORES DU VISAGE ?

Lorsqu’ils sont obstrués par des impuretés, les pores se dilatent et deviennent très (trop) visibles. …

Laisser un commentaire