On les appelle « les nouveaux antioxydants » et pourtant ils ne datent pas d’hier… Les flavonoïdes sont des pigments végétaux qui recèlent bien des vertus. Focus sur ce super héro du quotidien !

Les flavonoïdes, qu’est-ce que c’est ?

Ce n’est pas une rareté de la nature ! Il y existerait plus de 4000 flavonoïdes, ces petits pigments végétaux aux propriétés antioxydantes reconnues. D’abord appelé vitamine P, ils rassemblent une très large gamme de composés naturels qui appartiennent à la famille des polyphénols. Ce sont eux qui donnent leur couleur aux fruits, aux légumes et aux plantes médicinales. Il existe deux sortes de flavonoïdes : les insolubles, aussi appelés tanins, qui capturent le fer et protègent contre certains cancers ; et les solubles, qui sont entièrement absorbés par l’organisme et ont une action antioxydante.

À quoi ça sert ?

Ce sont de puissants antioxydants. C’est-à-dire qu’ils protègent les cellules contre les dommages des radicaux libres, ces molécules d’oxygène instables qui, lorsqu’elles sont en surnombre, grignotent et dégradent les cellules de notre épiderme. Conséquence directe : un fonctionnement cellulaire défectueux et, à terme, un vieillissement prématuré de la peau. Les flavonoïdes limitent donc les dommages oxydatifs. Mais pas que ! Ils renforcent aussi les vaisseaux sanguins et améliorent la circulation, protègent des maladies cardiovasculaires, sont anti-inflammatoires et antispasmodiques.

Où les trouve-t-on ?

Les flavonoïdes sont présents dans de nombreux fruits et légumes et dans quasiment toutes les plantes médicinales. Parmi les mieux connus : la quercétine que l’on trouve notamment dans l’oignon, le sarrasin et les pommes, la rutine et l’hespéridine présents dans l’orange, le pamplemousse et autres agrumes, les polyphénols dans l’écorce de pin, les pépins de raisin, le thé vert et le vin rouge, les anthocyaniques dans la myrtille ou le bleuet, la génistéine dans le soja. Les flavonoïdes existent aussi en compléments alimentaires, mais une alimentation riche en fruits et légumes frais constitue déjà un bon apport !