À CHAQUE ÂGE SON ANTI-RIDES

À CHAQUE ÂGE SON ANTI-RIDES

Il n’y a pas d’âge pour prendre soin de sa peau et adopter la bonne routine de soins anti-rides. Celle qui gardera notre visage lisse et éclatant le plus longtemps possible. Et dans la jungle des anti-rides, on vous aide à faire le bon choix !

On rêverait toutes de pouvoir conserver le visage de nos 20 ans le plus longtemps possible. Mais il n’existe pas encore de soin miracle, celui qui d’un coup de baguette magique ferait disparaître nos rides et cheveux blancs, celui qui nous gardera loin de l’apparition des signes du temps. En revanche, la cosmétologie anti-rides est là pour nous aider à conserver une belle peau et un teint lumineux, à condition que l’on adapte sa routine de soins à l’âge de notre peau : l’épiderme n’étant évidemment pas le même à 20 qu’à 40 ans, il est impératif de choisir des produits adaptés aux besoin de sa peau.

25 ANS, L’APPARITION DES PREMIÈRES RIDES

Certaines ne verront leurs premières rides n’apparaître qu’à 35 ans, mais pour la majorité des femmes, c’est vers 25 ans que les premiers témoins du temps qui passe pointent le bout de leur nez. La peau se déshydrate plus facilement et le renouvellement des cellules est moins actif : il est temps de passer en mode « prévention anti-âge » ! Nul besoin de recourir à une crème de nuit, mais un soin contour des yeux peut déjà être utilisé, les premières rides faisant leur apparition dans cette zone fragile du visage.

35 ANS, LES RIDES D’EXPRESSION SONT BEL ET BIEN LÀ

Rendons nous à l’évidence, ces petites rides ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Elles sont là et elles sont bien décidées à y rester. Ce sont les rides d’expression, celles qui sont apparues suite aux contractions répétées des muscles du visage, généralement sur le front, entre les sourcils et aux coins externes des yeux. On adopte un soin anti-rides qui diminue l’aspect « plissé » de la peau en comblant son déficit en élasticité. Et c’est aussi le bon âge pour commencer à utiliser des crèmes de nuit que l’on choisit riches en nutriments pour stimuler la dynamique cellulaire, contribuer au maintien de la production de collagène et lisser la peau.

45 ANS, LES RIDES PROFONDES ET AUTRES SIGNES DU VIEILLISSEMENT CUTANÉ

Lorsque les rides sont bien installées, on parle de rides profondes. À partir de 45 ans, la peau commence à perdre de sa fermeté, l’équilibre du visage est menacé, le teint est moins unifié… Et ce n’est pas tout : les marques de fatigue – cernes et poches – deviennent de plus en plus difficiles à masquer. On utilise un soin anti-rides jour et nuit qui permet de ralentir le relâchement cutané : au choix des acides de fruits, de la vitamine A acide, du rétinol, de l’acide hyaluronique… Leur effet va révéler un épiderme plus lisse, mais surtout plus lumineux. Leur action plus profonde stimule les échanges cellulaires pour favoriser la production de nouvelles cellules. Et on commence l’application d’un sérum, deux fois plus concentré, sous forme de cure (printemps et automne ou après une période de fatigue) ou en continu selon l’état de la peau.

APRÈS 55 ANS, LA LUTTE ANTI-ÂGE CONTINUE !

Avec la ménopause, la peau change de texture, elle devient plus fine et produit moins de sébum. La peau s’assèche, tandis que le renouvellement cellulaire ralentit. C’est aussi le moment où apparaissent les tâches pigmentaires. On passe à un soin anti-âge spécial « peau mature », dont la texture plus riche est adaptée aux besoins de ce type de peau : hydratant, mais aussi lissant, anti-taches, raffermissant, anti teint terne. Bien entendu, le sérum reste un atout, comme le contour des yeux.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

Si nous ne sommes pas toutes égales face à l’apparition de la première ride, dès …

Laisser un commentaire