LES BESOINS D’UNE PEAU MATURE À 50 ET 65 ANS

LES BESOINS D’UNE PEAU MATURE À 50 ET 65 ANS

Le vieillissement cutané est un processus génétique inéluctable : impossible d’y échapper ! À partir de la vingtaine, les premiers signes de l’âge apparaissent. Dès 45 ans, les rides sont installées et profondes, mais les changements ne s’arrêtent pas là. 50 ou 65 ans, quelles différences ?

LES BESOINS DE MA PEAU À 50 ANS

C’est vers la cinquantaine que le changement biologique de notre peau se joue, suite aux bouleversements hormonaux liés à la ménopause. On remarque que la peau est moins tonique, moins pulpeuse, que les rides sont plus marquées, que la peau semble plus fine et plus sèche. La faute au renouvellement cellulaire : il ralentit sensiblement vers 50 ans, provoquant par la même occasion une baisse de la production de collagène et d’élastine. Résultat : l’épiderme se relâche, les rides se creusent, des plis apparaissent autour de la bouche et les taches pigmentaires augmentent.

Ma peau n’a plus les mêmes besoins qu’à 30 ou même qu’à 40 ans. Elle doit être capable de relancer une hydratation qui tourne au ralentie, de reconstituer le film lipidique de l’épiderme, de stimuler le renouvellement cellulaire et d’augmenter la production de collagène. Il faut donc lui appliquer quotidiennement des soins qui agissent sur deux fronts : les mécanismes de réparation et les facteurs du vieillissement.

LES BESOINS DE MA PEAU À 65 ANS

À 65 ans, le vieillissement cutané est déjà bien installé et les signes de l’âge visibles. Mais malheureusement, il continue à être évolutif : la peau se relâche, marquant davantage les zones d’affaissements déjà existants, les sillons autour du nez et sous les yeux s’affirment, les rides autour de la bouche continuent à se creuser. La texture de la peau se modifie aussi : la peau devient plus fine, encore plus sèche, perd de sa densité et se fragilise. Le teint ne retrouve plus son rosé naturel et devient plus pâle, plus transparent.

Les besoins de ma peau passée la soixante ne sont pas les mêmes qu’à 50 ans. Les peaux très matures ont du mal à compenser la perte en eau et ressentent donc un besoin primordial de rester hydratées pour garder souplesse et confort. Il faut aussi les réparer, surtout la nuit, ainsi que les fortifier avec des soins riches en calcium. Elles ont enfin besoin que la micro-circulation cutanée soit stimulée pour retrouver leur éclat et un teint plus lumineux.

LES SOINS ADAPTÉS AUX PEAUX MATURES À TRÈS MATURES

Pour réagir face à cette perte de densité, de fermeté, de souplesse, mais aussi d’éclat, on mise sur des soins anti-âge qui ont une action globale. Ces crèmes sont à la fois nourrissantes pour remédier aux problèmes de sécheresse et de peaux déshydratées, stimulantes pour activer la production de collagène et booster le renouvellement cellulaire, tonifiantes pour rééquilibrer les volumes du visage. Elles sont généralement plus riches que les crèmes anti-rides : concentrées en lipides, elles abreuvent la peau pour compenser son manque de nutrition chronique. Ces formules pour peaux matures à très matures permettent aussi d’illuminer le teint pour retrouver l’éclat envolé. On applique quotidiennement – matin et soir – ces soins sur le visage, le cou et le décolleté et on peut ajouter à sa routine beauté une crème contour des yeux et des lèvres pour défroisser et hydrater la peau hypra-fine de ces zones.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

Si nous ne sommes pas toutes égales face à l’apparition de la première ride, dès …

Laisser un commentaire