Les taches, ça nous agace. Sur les mains, le décolleté, le visage elles pointent le bout de leur nez partout ! Quelle est l’origine de leur apparition et quels sont les différents types de taches ?

LA MÉLANINE PLAIDE COUPABLE

La mélanine est un pigment présent dans notre peau. C’est sa concentration qui détermine la couleur de notre peau et notre – plus ou moins bonne – défense face aux méfaits du soleil. Elle est produite par des cellules appelées mélanocytes, localisés sur le dessus de notre épiderme. Sous certaines conditions (surexposition au soleil, hormones, acné) la mélanine est produite en excès. On observe alors une hyperpigmentation localisée : les taches.

LES TACHES BRUNES

Aussi appelées « taches de vieillesse » ou, plus poétiquement, « taches de soleil », ce sont celles que l’on observe le plus fréquemment. Elles concernent 90% des personnes de plus de 70 ans ! Visage, cou, décolleté, mains, elles sont présentes sur les zones du corps les plus exposées au soleil. Lorsque l’on s’expose trop au soleil – et avec une protection trop faible – la synthèse de mélanine s’emballe pour protéger la peau et ne sait plus où donner de la tête ! Des amas de pigments se regroupent en petites mottes et migrent à la surface de la peau, formant des taches. A ces endroits, la peau est saturée de mélanine. Les taches brunes sont le signe que l’on a épuisé son « capital soleil ».

LES TACHES CICATRICIELLES

Mauvais souvenirs de notre période ado : les cicatrices d’acné. Les inflammations liées à l’acné stimulent la production de mélanine provoquant l’apparition de taches. Leur couleur peut aller du rose au noir selon le degré d’inflammation et la typologie de notre peau. Si certaines de ces taches nous quittent d’elles mêmes lors du renouvellement mensuel de notre peau, certaines s’incrustent. Elles nécessitent un traitement particulier pour rétablir la bonne pigmentation de la peau.

LES TACHES DE ROUSSEUR

Les taches de rousseur vont de paire avec les peaux très claires. Elles sont d’origine génétique et leur apparition est favorisée par le soleil. Il s’agit simplement d’une réponse de la peau qui essaie de se protéger des UV solaires en produisant plus de mélanine à certains endroits.

LE MASQUE DE GROSSESSE

Pendant la grossesse, notre corps est bombardé d’hormones. A leur contact les mélanocytes deviennent hypersensibles. Sous l’effet des rayons solaires ils tournent à plein régime, produisant de la mélanine en grande quantité. Des plaques pigmentées apparaissent alors : front, contour des yeux, dessus des lèvres, elles peuvent rapidement recouvrir tout le visage. Enceinte, il est essentiel de se protéger avec une crème solaire FPS 50, et d’éviter au possible le soleil.