PARTEZ À LA DÉCOUVERTE DE VOTRE PEAU

PARTEZ À LA DÉCOUVERTE DE VOTRE PEAU

La peau est considérée comme un organe à part entière. Elle est composée de plusieurs couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme, qui ont chacun des rôles bien différents. On vous explique tout.

L’ÉPIDERME

L’épiderme est la couche la plus superficielle de notre peau. Elle la protège contre les agressions extérieures (UV, tabac, pollution), et est en charge de sa perméabilité (maintien de l’hydratation). Il s’agit d’un tissu épithélial constitué de trois types de cellules. Les premières, et les plus présentes (90%), sont les les kératinocytes. Ils synthétisent la kératine (également présente dans les cheveux) qui assure protection et perméabilité de l’épiderme. Viennent ensuite les mélanocytes (pigmentation de la peau), et les cellules de Langherans (rôle immunitaire). L’épiderme se divise lui-même en cinq « sous couches » : la couche cornée, la couche claire, la couche granuleuse, la couche épineuse, puis, le plus en profondeur, la couche basale. Les cellules de l’épiderme sont produites dans la couche basale, puis elles migrent et se transforment d’une couche à l’autre. A la surface de l’épiderme (et donc de la peau) se trouve une fine pellicule constituée de lipides, de gras et de transpiration : la barrière sphingo-lipidique. Elle renforce l’action de l’épiderme – en luttant contre les bactéries – et empêche son dessèchement. C’est à ce niveau de notre peau que les actifs hydratants et nourrissants opèrent.

LE DERME

Le derme est un tissu conjonctif. Il est constitué de deux types de cellules : les fibroblastes (qui produisent des fibres de soutien : élastine et collagène) et les mastocytes (rôle immunitaire). Le derme se décompose lui-même en deux « sous couches » : le derme papillaire (riche en terminaisons nerveuses) et le derme réticulaire (maillage dense de fibres de soutien). Le rôle du derme est de former l’architecture du visage, de soutenir l’épiderme, mais aussi de protéger les vaisseaux et les nerfs. Il est également en lien avec certaines annexes de notre peau : les poils, les glandes sébacées (sébum) et les glandes sudoripares (sueur). C’est au niveau du derme qu’agissent les molécules « anti-relâchement » et anti-rides, telles que l’acide hyaluronique microparticulé ou le rétinol.

L’HYPODERME

L’hypoderme est la couche la plus profonde de notre peau. Il est essentiellement constitué de cellules graisseuses : les adipocytes. Il permet de créer un « coussin » compressible entre le derme et les os, créer les volumes du visage et d’isoler notre corps. C’est dans l’hypoderme que notre organisme puise son énergie lorsque nous sommes à jeun.

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

QUAND LA PEAU RECONSTRUITE PERMET DE TESTER LES COSMÉTIQUES

QUAND LA PEAU RECONSTRUITE PERMET DE TESTER LES COSMÉTIQUES

La possibilité de reconstituer l’épiderme évite de pratiquer des tests sur les animaux. Zoom sur …

Laisser un commentaire