La composition des soins et produits cosmétiques ont toujours fait débat et est de plus en plus étudiée à la loupe. En ligne de mire : les conservateurs. On fait le point sur leur présence et leur usage dans nos produits de beauté.

Un conservateur, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, un conservateur permet de mieux conserver un produit de beauté une fois que celui-ci est ouvert et d’éviter la prolifération bactérienne. On définit un conservateur comme « une substance d’origine naturelle ou synthétique incorporée aux cosmétiques dans le but d’éviter les altérations d’ordre chimique (oxydation) ou microbiologique ». Les conservateurs permettent ainsi à un soin jamais ouvert d’afficher une durée de vie de 2 à 3 ans. Lorsque celui-ci a été ouvert, même avec des conservateurs, il ne peut se garder plus de 12 mois.

Les conservateurs, où sont-ils ?

Il est impossible de se passer à 100% des conservateurs dans les produits de beauté. Ils sont présents autant dans les soins dits « conventionnels », que ceux estampillés naturels et certifiés bio : il ne faut pas croire qu’un produit de beauté bio ne contient pas de conservateur, d’autant plus que les ingrédients naturels se conservent moins bien. Il existe plusieurs familles de conservateurs, certains ont été pointés du doigt comme les mauvaises élèves et supprimés de la majorité des compositions de produits cosmétiques.

Une crème sans conservateur, c’est possible ?

Chaque produit cosmétique doit être microbiologiquement stable. C’est-à-dire qu’une fois le produit ouvert, il ne faut pas qu’il y ait prolifération de trop de micro-organismes comme des bactéries, des levures ou des moisissures qui peuvent, au contact de l’épiderme, créer des allergies cutanées. Ces micro-organismes ne peuvent pas vivre sans eau, mais comme la plupart des cosmétiques contiennent de l’eau, il est donc primordial de choisir un mode de conservation. Sans aucun conservateur, la plupart des produits cosmétiques ne se conserveraient que quelques jours.

Comment conserver ses produits de beauté ?

Règle numéro un : ne pas oublier de se laver les mains avant d’utiliser un soin, notamment lorsqu’il s’agit de contenants en pot car mettre un doigt qui n’est pas propre dans une crème en pot va entraîner une prolifération des bactéries. De manière générale, les cosmétiques se conservent à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité, 30 mois avant ouverture et entre 6 et 12 mois après ouverture. Surveillez bien la mention PAO présente sur les produits, elle vous indiquera la durée de conservation une fois le produit ouvert ! Enfin, si l’odeur et/ou la couleur de vos cosmétiques a changé, mieux vaut s’en débarrasser : un produit altéré qui a tourné est un produit nocif, c’est votre peau qui vous remerciera !