MES HORMONES, MA PEAU ET MOI

MES HORMONES, MA PEAU ET MOI

Être belle et bien dans sa peau on adore, la variation de nos hormones, beaucoup moins. Tout au long de la vie, les hormones affectent le corps, l’humeur mais aussi la peau des femmes. Décryptage de leur influence étape par étape.

Les œstrogènes, produites pendant le cycle menstruel, sont responsables du développement des organes féminins, de la consolidation des os, de l’ovulation, de la qualité de la peau et des cheveux.

ENTRE 11 ET 17 ANS : LA PUBERTÉ

Vers 11 ans, la puberté survient avec son lot de changements physiques et psychologiques dus à l’augmentation continue des taux d’hormones. La peau s’épaissit et dans le même temps les glandes sébacées deviennent très actives, produisant du sébum en grande quantité. Les pores se bouchent et la peau devient grasse. Cela se caractérise par l’apparition de points noirs, de microkystes inflammatoires, voire même de boutons. Visage, cou, dos, poitrine, toutes les zones riches en glandes sébacées sont concernées.

Routine cosméto : on assainit le visage en le nettoyant bien matin et soir, et on hydrate, hydrate, hydrate !

DE 18 À 45 ANS, LE RYTHME DE CROISIÈRE

A la sortie de l’adolescence, les hormones entrent dans leur rythme de croisière avec des fluctuations qui varient selon la période du cycle ovarien. Au niveau de la peau, on peut observer un épaississement de l’épiderme et l’apparition de petits boutons sur la zone T, plus particulièrement sur le menton, au moment de l’ovulation et juste avant les règles. L’acné hormonale peut également être due à une méthode de contraception qui ne convient pas à la peau. On n’hésite pas à en parler à son gynécologue pour trouver la meilleure solution.

Routine cosméto : on démaquille et on nettoie le visage matin et soir. On choisit des soins adaptés aux besoins de sa peau : éclat, matifiant, anti-rides, anti-imperfections. On commence l’application quotidienne d’un soin contour des yeux.

MA GROSSESSE

Pendant la grossesse, en plus des œstrogènes et de la progestérone, le corps produit de la HCG en grande quantité. Cette nouvelle hormone a pour mission principale de doper la production des deux premières. Deux cas de figure sont alors observés : soit la peau est rayonnante et éclatante de santé – le fameux effet « peau de bébé » – soit elle est au contraire sujette aux imperfections et aux pores dilatés.

Routine cosméto : on a envie de douceur, on choisit donc des produits cocooning comme l’eau micellaire pour se démaquiller, une crème jour légère ou un fluide qui pénètre bien dans la peau, un baume riche en agents hydratants pour le soir.

A partir de 45 ans : l’arrivée de la ménopause

Aux alentours de la cinquantaine les ovaires deviennent paresseux et produisent de moins en moins d’œstrogène. Au niveau de la peau, cela se traduit par une perte d’élasticité des tissus causée par la détérioration des fibres de collagène et d’élastine. Perte de volume, amincissement de la peau, rides creusées, le vieillissement cutané devient de plus en plus visible. Les oestrogènes ont aussi un rôle dans l’hydratation et la pigmentation de la peau. Ainsi, à la ménopause, on peut voir apparaître des taches pigmentaires sur une peau qui a tendance à devenir sèche.

Routine cosméto : il est temps de se tourner vers des soins anti-âge global qui pourront traiter les rides, les taches, le manque de fermeté. Et l’on redouble d’attention sur l’hydratation de sa peau !

A Propos nouji

Astuces et conseils beauté pour avoir une peau parfaite à tous les âges. Découvrez les rituels anti-âge pour satisfaire vos envies de belle peau

Voir également

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

CRÈME ANTI-RIDES + GESTES FERMETÉ, LE DUO CHOC POUR GAGNER EN FERMETÉ

Si nous ne sommes pas toutes égales face à l’apparition de la première ride, dès …

Laisser un commentaire