Formule écoresponsable, format pratique pour voyager… Les cosmétiques solides semblent avoir tout bon pour les adeptes du bio et des produits naturels. Mais au quotidien, on se laisse tenter ?

LA TENDANCE DES COSMÉTIQUES SOLIDES

Quand on parle de cosmétiques solides – en opposition aux cosmétiques liquides – c’est bien évidemment le savon qui prend la première marche du podium. C’est la version la plus classique du cosmétique solide, même s’il existe aujourd’hui des savons 3-en-1 pour corps, visage et cheveux. Mais c’est le shampoing compact qui est le chef de file de cette tendance : fabriqué comme le savon – à froid –, il s’utilise en frottant sur les cheveux mouillés jusqu’à ce qu’il y ait suffisamment de mousse, avant de rincer. Puis sont apparus les déodorants compacts qui se passent rapidement sous l’eau chaude avant d’être appliqués sous les aisselles ; les dentifrices solides contre lesquels on frotte sa brosse à dents mouillées jusqu’à ce que ça mousse ; les crèmes solides qui se passent délicatement sur le corps pour hydrater ; les démaquillants qui se métamorphosent en huile pour démaquiller ou corriger un make-up ; les après-shampoings qui dégagent une mousse onctueuse après avoir été frottés entre les mains humides.

POURQUOI CET ENGOUEMENT POUR LES COSMÉTIQUES SOLIDES ?

  • Parce que c’est écologique : moins d’emballages = moins de déchets = moins de plastiques sur la planète !
  • Parce que c’est plus naturel : qui dit solide, dit moins de phase aqueuse. Et donc moins de conservateurs et d’ingrédients superflus. Tous les cosmétiques solides ne sont pas 100% naturels, mais les savons comme les shampoings par exemple sont fabriqués à froid par saponification ce qui permet de préserver les propriétés des matières premières utilisées.
  • Parce que c’est économique : un petit galet de shampoing permet généralement de garantir entre 80 et 100 lavages de cheveux, l’équivalent de 3 flacons de shampoing liquide, deux tubes en plastique pour le dentifrice ou deux sticks pour le déodorant.
  • Parce que c’est pratique : en voyage, en avion, ces produits prennent moins de place et aucun risque de shampoing qui coule dans la trousse de toilette ! Et même sans voyager, ces formats prennent moins de place dans la salle de bain.

POURQUOI ON N’EST PAS TOUTES ADEPTES DES COSMÉTIQUES SOLIDES ?

Ces produits compacts manquent à ce jour de sensorialité et, en ces premiers jours d’hiver, on a toutes besoin de soins cocooning qui sentent bons les vacances, aux textures qui fondent sur la peau, aux couleurs pepsy qui font rêver. Et il est vrai que l’absence de contenants (flacon, pot, tube…) est plus eco-friendly, mais elle nécessite quelques précautions : il faut que la température ambiante ne soit pas trop élevée ou que la pièce ne soit pas trop humide pour éviter que les produits – qui contiennent beaucoup de corps gras – ne fondent. Enfin, il ne faut pas ranger les shampoings, savons, pains dans une boîte après utilisation sans attendre qu’ils ne soient complètement secs. Pas très pratique au quotidien !