On nous dit qu’il faut bien s’hydrater pour avoir une belle peau et le plus longtemps possible. Que l’hydratation est LE geste beauté par excellence. Mais on se perd dans la jungle des textures : crème, fluide, huile… Laquelle choisir ?

Crème, un classique multifonction

Qu’elle soit pour le visage ou pour le crème, la crème est une émulsion dans laquelle on a ajouté différents actifs qui répondent aux besoins de la peau : actifs anti-âge, apaisant, hydratant, éclat… Pour un pouvoir nourrissant et hydratant, on choisit une crème « huile en eau », une formulation qui incorpore des gouttelettes d’huile dans une majorité d’eau. Pour un bienfait protecteur, on opte pour une crème « eau dans huile », une galénique qui enferme des gouttelettes d’eau dans une base d’huile. Idéale pour toutes les peaux, même les plus sensibles !

Fluide, tout en légèreté

Le fluide est une texture très légère : elle pénètre rapidement et ne laisse pas de film collant ou gras sur la peau. Un bon point pour l’été, lorsque l’on transpire davantage ! Réservé plutôt pour les peaux normales et les peaux jeunes, l’aspect non-gras des fluides – le revers de la médaille – peut créer des rougeurs et des irritations.

Baume, instant cocooning

Plus épais et compacte que la crème, le baume est l’allié des peaux en hiver ! Plus gras, ses bienfaits réparateurs et relipidants en font la texture idéale pour les zones particulièrement sèches – les lèvres ou les mains – ou rugueuses comme les talons.

Lait, la praticité avant tout

Le lait pour le corps est une formule plus légère que la crème ou la baume. Il hydrate parfaitement les peaux normales ou grasses, sans être trop riche. Rapidement absorbé par la peau, il ne laisse pas de sensation collante et permet de s’habiller sans attendre. Idéal pour les pressées !

Huile, en version sèche

Bonnes pour la peau, les huiles la nourrissent et lui donnent de la souplesse. Avec une texture « sèche », elle garde toutes ses propriétés hydratantes mais sans laisser de voile gras. Si tout le monde peut utiliser l’huile sèche – tout particulièrement en été en version satinée – les adaptes en sont bien sûr les peaux sèches, en forte demande d’hydratation.

Brume, aérienne

Rafraîchissantes et énergisantes, les brumes contiennent des actifs hydratants tout comme la crème, le baume, le fluide, l’huile, mais dans une texture très légère qui pénètre instantanément. Pas besoin d’étaler ni de laisser sécher. Autre atout : elles sont souvent parfumées et peuvent remplacer, pendant l’été, notre parfum préféré qu’il n’est pas bon de mettre au soleil.