Pour ne pas gâcher ces 9 mois d’attente par de petits désagréments, on adapte sa routine beauté à sa nouvelle condition de femme enceinte… À nous les produits tout doux pour la peau !

ON SOIGNE SA PEAU SÈCHE

Avec le bouleversement hormonal, la peau du visage peut devenir plus sèche et tirailler. Les petites rougeurs sont plus fréquentes durant la grossesse et peuvent être amplifiées selon la saison, notamment en hiver. Pour ne pas l’assécher encore plus, on évite bien évidemment le démaquillage à l’eau et on privilégie l’eau micellaire, le lait nettoyant ou la crème démaquillante. On utilise un soin hydratant matin et soir sur le visage et l’ensemble du corps. Et dès que la peau commence à tirailler, on applique un masque apaisant et on la nourrit avec un sérum hydratant.

ON APAISE SA PEAU SENSIBLE

On n’attend pas d’avoir la peau réactive pour investir dans des soins pour peau sensible. Les hormones bouillonnantes peuvent rendre une peau intolérante à des produits qui jusque là ne posaient pas de souci. Le mieux, c’est d’adopter des soins spécialement conçus pour les peaux intolérantes, pourquoi pas des soins bio.

ON CONTRÔLE SON ACNÉ

Certaines femmes revivent la période traumatisante de l’adolescence pendant leur grossesse : de vilains boutons d’acné apparaissent ! La progestérone, produite en grande quantité durant ces 9 mois, stimule les glandes sébacées, d’où l’apparition de boutons. On nettoie alors en profondeur la peau et on utilise une crème anti acné pour lutter contre ces imperfections. On peut également traiter localement les boutons les plus visibles avec un produit assainissant. Enfin, on exfolie, en douceur, au moins une fois par semaine pour éviter que les pores ne se bouchent.

ON SE PROTÈGE CONTRE LES TACHES

Enceinte, les hormones chamboulent le fonctionnement normal du corps. Les cellules pigmentaires sont capables de se déchaîner… et le cocktail hormones-UV est quasi explosif. L’augmentation des œstrogènes peut favoriser une hyper-pigmentation de la peau avec l’apparition de tâches brunes sur les zones sensibles du visage: front, joues et lèvre supérieure. C’est le fameux masque de grossesse. On s’expose donc le moins possible, seulement aux heures très douces et sous écran total, et on ne sort jamais, hiver comme été, sans une protection contre le rayonnement solaire (indice 50, pas moins l’été). Adoptez donc une crème quotidienne dotée d’un indice de protection solaire.

ON PREND SOIN DE SA POITRINE

Certaines femmes prennent, au cours des 12 premières semaines, jusqu’à 2 bonnets en plus ! Mais pour éviter les sensations inconfortables, il va falloir prendre soin de cette nouvelle poitrine. Même si c’est très désagréable, pensez à terminer votre douche par un jet d’eau froide sur les seins, pour raffermir les tissus. Et on hydrate quotidiennement pour lui assurer souplesse et douceur.

ON LUTTE CONTRE LES VERGETURES

Les vergetures sont les véritables ennemies des femmes enceintes. Si l’on ne peut malheureusement pas les prévenir, on peut minimiser leurs effets. Quand on prend du poids, la peau s’étire et l’épiderme doit fabriquer plus de fibres d’élastine et de collagène. Mais les modifications hormonales ralentissent ce mécanisme et les fibres élastiques de la peau cassent plus facilement. Des stries rouges, voire violacées apparaissent sur le ventre, la poitrine, les hanches, les cuisses. Dès le début de la grossesse, il est important d’appliquer des huiles anti-vergetures sur tout le corps, une à deux fois par jour. Il faut continuer jusqu’à 4 mois après l’accouchement.

ON SOULAGE SES JAMBES LOURDES

Ce phénomène de jambes lourdes est accentué si vous êtes enceinte l’été et qu’il fait très chaud. Cette sensation inconfortable peut être soulagée en appliquant un produit anti jambes lourdes à base de menthol ou de camphre et de masser en remontant de la cheville vers la cuisse. On peut là aussi appliquer un jet d’eau froide à la fin de la douche pour soulager.

ON ÉVITE…

  • Les huiles essentielles : même s’il n’existe aucune étude scientifique sur les effets de l’aromathérapie sur la grossesse et sur la santé du bébé à venir, une chose est certaine : les huiles essentielles pures sont très actives… donc pas du tout anodines. On les évite donc pendant 9 mois.
  • La cire chaude : on oublie momentanément les épilations à la cire chaude qui peuvent se révéler très irritantes sur un épiderme déjà fragilisé par une sensation de jambes lourdes.
  • Les massages : massages du dos mal, réflexothérapie plantaire peuvent provoquer des contractions. Informez impérativement le praticien de votre état et évitez tout massage avant le 2e trimestre. Par la suite, on ne choisit que des massages spécifiquement conçus pour femmes enceintes.
  • La vitamine A : tous les traitements anti-acné ou antirides à base de « vraie » vitamine A acide même en application locale (crème, lotion…) et en toute petite quantité sur le visage, pourraient entraîner des malformations du fœtus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.