Peu importe la méthode d’épilation utilisée, le résultat reste le même : votre peau est agressée après l’épilation. Petits boutons, rougeurs, picotements, elle est devenue ultra sensible. Comment l’apaiser rapidement ?

UNE PEAU FRAGILISÉE

La lame du rasoir assèche la peau, l’épilateur la tiraille, la cire chauffe, la cire froide agresse… quelque soit la méthode que l’on utilise, la couche superficielle de l’épiderme est malmenée et elle le fait savoir. Quelques heures après l’épilation, voire quelques jours plus tard, la peau devient sèche et rouge, elle s’épaissit, les pores sont plus visibles, des boutons apparaissent… Bref, il faut calmer le jeu et reconstituer en douceur le film hydrolipidique de la peau.

APAISER LA PEAU APRÈS L’ÉPILATION

La règle d’or pour calmer sa peau immédiatement est de la rafraîchir : le froid apaisera la peau irritée et le soulagement sera instantané. Juste après l’épilation, on se place donc sous un jet d’eau froide ou l’on applique des compresses d’eau froide sur les zones traitées. On hydrate ensuite en choisissant des soins riches en actifs apaisants comme l’huile d’amande douce, l’aloe vera, la camomille, l’huile de jojoba ou l’eau de rose. Pensez aussi à la pierre d’alun dont les propriétés antiseptiques calmeront la région irritée.

ON ÉVITE D’AGRESSER LA PEAU !

Pour ne pas agresser davantage votre peau, on évite les produits contenant de l’alcool sous peine de brûlures et de picotements ! On oublie aussi les gommages pendant quelques jours : vous en avez fait un juste avant l’épilation, la prochaine session patientera bien encore un peu, le temps que votre épiderme irrité soit apaisé. Il est aussi fortement recommandé de fuir le soleil pendant au moins 24 heures après une épilation.