La crème anti-rides, le sérum hydratant, le soin matifiant, le masque purifiant… votre routine beauté est bien rodée. Et pourtant, certaines imperfections persistent : c’est le signal qu’il est temps de passer par la case peeling !

LE PEELING, C’EST QUOI AU JUSTE ?

Un peeling est une procédure esthétique qui consiste en l’application de produits chimiques sur la peau pour provoquer son exfoliation et stimuler la régénération cellulaire. Cette substance dissout la kératine, principale protéine de la couche la plus superficielle de l’épiderme. L’objectif du peeling ? Débarrasser la peau des cellules mortes pour régénérer la peau, mais aussi activer la production de cellules, de collagène et d’élastine. À terme, il va faire disparaître les irrégularités cutanées, uniformiser et éclaircir le teint, lisser la peau et la rendre plus souple.

LE PEELING SUPERFICIEL POUR UN EFFET COUP D’ÉCLAT

Quand ma peau en a-t-elle besoin ? Quand les pores sont dilatés et donc visibles, quand le teint est terne et que vous affichez grise mine, quand les cicatrices d’acné vous complexent…

Réalisé en institut de beauté ou chez le dermato, le peeling superficiel a une action qui se limite à la couche superficielle de l’épiderme. Le plus souvent à base d’acide glycolique (extrait de la canne à sucre), il peut se pratiquer pendant la pause déjeuner : il laisse la peau légèrement rosie, mais on peut se maquiller immédiatement. Pour traiter plus spécifiquement l’acné ou une cicatrice légère, on préfèrera le peeling à base d’acide salicylique. Quant aux problèmes pigmentaires comme le masque de grossesse, on penchera vers l’acide kojique.

Son résultat ? Le peeling superficiel resserre les pores de la peau et la débarrasse de ses cellules mortes pour un effet “coup d’éclat” immédiat, mais éphémère.

LE PEELING MOYEN POUR UNIFIER LE TEINT

Quand ma peau en a-t-elle besoin ? Quand les taches pigmentaires sont trop visibles ou trop nombreuses, quand les cicatrices sont profondes, quand les rides deviennent gênantes, quand la peau perd en fermeté…

Réalisé dans un cabinet de dermato, le peeling moyen – à base à base d’acide trichloracétique (ou TCA) – provoque une brûlure chimique de l’épiderme et du derme superficiel. En “agressant” la peau, il stimule la régénération des cellules et la production de collagène. La peau va brunir, puis se desquamer et laisser des croûtes pendant une bonne semaine.

Son résultat ? Le peeling moyen élimine les taches pigmentaires (aussi sur les mains et le décolleté) et les cicatrices moyennes, atténue les rides modérées.